Vous êtes ici

La Sacristie

  • Le blason de Notre-Dame de la Garde

    Le titre de Basilique Mineure est attribué par le Saint-Siège pour honorer un lieu de culte où les fidèles viennent spécialement en pèlerinage. Le sanctuaire de Notre-Dame de la Garde a reçu ce titre du pape Léon XIII le 10 juin 1879. La Cathédrale de Marseille, Sainte-Marie Majeure, appelée par les fidèles la « Major », a été érigée en basilique par le même Pape, le 24 janvier 1896.
    Chaque basilique doit avoir un blason. Les basiliques mineures ont le privilège de porter au-dessus de leur écusson le « ombrellino » pontifical, sorte de parasol aux couleurs du gouvernement pontifical (rouge et jaune), surmonté d’une croix.

    Dans le blason de Notre-Dame de la Garde, les deux branches de lys et le chapelet rappellent la pureté de Marie et la dévotion qui lui est due. En haut et à gauche, la tiare pontificale avec les deux clefs en sautoir, symboles du Saint-Père, marquent la soumission au siège apostolique. A droite, ce sont les armoiries de l’ancien Royaume de Jérusalem, la croix du Saint-Sépulcre, ou croix de Jérusalem.

    La croix de Jérusalem sur ce blason signifie le lien tout particulier qui unit Marseille et la Ville Sainte du fait de la ferveur des pèlerins qui, nombreux, passaient par Marseille rendre hommage à Marie avant de s’embarquer pour Jérusalem.
    Au-dessous de ces deux blasons, l’image de la basilique sur son rocher, dominant et protégeant la cité (représentée par son écu), rappelle que la Bonne Mère est la protectrice de la cité.

  • Le lavabo en marbre

    Réalisé avec plus de 15 sortes de marbre différents, il porte sur la face du bassin, le monogramme de la Vierge Marie (un « M » avec une croix en son sein).

  • Les boiseries

    Gravés sur les panneaux de bois, le monogramme marial et les initiales de Notre-Dame de la Garde.
     

Le blason de Notre-Dame de la Garde en mosaïques
Le lavabo en marbre de la Sacristie
Monogramme de la Vierge Marie dans la Sacristie
Les initiales de Notre-Dame de la Garde dans la sacristie

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet