Vous êtes ici

Le pont-levis

Lors de la construction du fort de Notre-Dame de la Garde, François 1er avait autorisé les fidèles à se rendre au sanctuaire, situé en son cœur. La chose était exceptionnelle pour une enceinte militaire et le pont-levis qui commandait l’accès aux défenses devait être relevé chaque soir par la garde.

En 1879, l’ancien pont-levis fût détruit puis remplacé par celui qui est toujours en place actuellement.

Encore de nos jours, chaque soir, les gardiens de Notre-Dame relèvent le pont et isolent le sanctuaire, comme cela est fait depuis près de 500 ans.
 

Le pont-levis actuel de Notre-Dame de la Garde

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet