Vous êtes ici

Le Fort de François 1er

  • En 1516 : le jeune Roi François 1er, accompagné de sa mère, Louise de Savoie, et son épouse Claude, Reine de France, fait le pèlerinage à la Vierge de la Garde. C’est pour lui l’occasion de garder en mémoire la position stratégique de la colline dominant la ville.
     
  • En 1524 : Assiégée par l’opposant de François 1er, Charles Quint, lors de la guerre pour la possession du Duché de Bourgogne, Marseille résiste vaillamment et l’ennemi s’enfuit devant l’approche de l’armée de François 1er.

Il est urgent de renforcer les défenses de la cité. Deux forts seront construits : l’un dans l’île d’If (le fameux Château d’If) et l’autre sur le haut de la colline de la Garde où se trouve la chapelle que le Roi avait visitée quelques années auparavant.

De façon logique, la chapelle aurait dû alors être fermée au public, les chapelles des forts étant évidemment à l’usage exclusif des soldats de la garnison. Mais François 1er décide qu’en temps de paix les nombreux fidèles pourront continuer à se rendre au sanctuaire, en franchissant le pont-levis de la place forte. Dans la journée, les soldats le maintiennent en position basse. Chaque nuit, il est relevé.

Cinq cent ans après, bien qu’il n’y ait plus de militaires, le pont-levis (qui n’est pas d’origine) est toujours là et est relevé chaque nuit.

 

Procession à Notre-Dame de la Garde en 1765

 

Maquette du Fort de François 1er avec son pont-levis

 

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet